Blog

Antiquité et antiquaire

Il existe différentes possibilités pour dénicher des objets anciens autrement nommés antiquités. Ces possibilités seront detaillées plus tard. L’une de ces possibilités consiste à se rendre chez un antiquaire. On peut d’ors et déjà remarquer la racine commune entre antiquité et antiquaire. On peut se demander ce qu’est un antiquaire.

D’après le dictionnaire Larousse qui fait autorité en la matière Antiquaire, un antiquaire est un commerçant qui achète et vend des objets anciens et de qualité. Concrètement, l’antiquaire fait l’acquisition, restaure quand cela est nécessaire et revend des meubles, des objets d’art et des bibelots anciens de valeur et/ou de qualité. L’antiquaire doit connaître l’état du marché de l’art et aussi l’histoire de l’art car il a l’obligation de garantir l’authenticité des biens qu’il met en vente.

La profession d’antiquaire s’est professionnalisée autour de la Première Guerre Mondiale. Avant cette époque, un antiquaire était considéré comme un érudit ou un collectionneur d’antiquités. Réunis sous forme de sociétés nationales ou locales, les antiquaires ont participé à la mise en place de l’archéologie moderne et de l’Histoire de France.

La profession ne necessite pas de diplome particulier mais il existe des cursus adaptes qui accompagnent un diplome en histoire de l’art. Il existe egalement un syndicat national du commerce de l’antiquite accompagnant et validant ces cursus.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

appdev