AntiqueLocator

Quels avantages offre AntiqueLocator pour les antiquaires professionnels ?

Les avantages d'une galerie PRO sur AntiqueLocator, site pour antiquaires professionnels présentant aux visiteurs les antiquités proches de chez eux en KM, par département ou par région: A partir de la ville indiquée et de la distance maximale choisie par le visiteur, le site affiche les antiquités dans le secteur choisi.

  • Disposez d'une visibilité nationale mais aussi régionale, départementale et locale
  • Touchez une clientèle importante qui préfère se déplacer en magasin et qui est réticente à l'achat sur internet
  • Vos antiquités ne sont pas "noyées" sur le site avec celles de vos confrères grâce au tri géographique, elles sont mises en valeur par distance, département et région
  • Un amateur d'art préférera toujours acheter en réalité plutôt que par le net, et effectuera une recherche proche de son domicile avant d'étendre ses recherches à la France entière
  • La clientèle se déplaçant en magasin est plus à même d'acheter sur place grâce à la relation de confiance établie, en voyant l'objet et discutant avec l'antiquaire
  • Les visiteurs en magasin sont plus susceptibles de trouver d'autres objets dans votre boutique au cours de leur visite
  • Le site affiche un plan pour se rendre à votre boutique et vos horaires afin que le client ait tout en main pour se déplacer facilement à votre magasin
  • Le client peut augmenter ou diminuer la distance maximale en KM qu'il souhaite effectuer pour trouver l'antiquité désirée, le site s'adapte à ses attentes
  • Vous continuez à travailler de manière traditionnelle en recevant les clients dans votre boutique
  • Vous évitez les désagréments d'internet et de la livraison
  • Plus de 9 français sur 10 préfèrent chercher et comparer sur internet puis acheter en magasin, c'est particulièrement le cas pour les antiquités où l'authenticité et la confiance sont primordiales


Pourquoi AntiqueLocator ?

AntiqueLocator est un site internet intermédiaire mettant en relation antiquaires et amateurs d'art. Sa particularité est d'afficher en priorité les antiquités proches de chez vous. Une fois les critères de l'antiquité choisis, indiquez votre ville et AntiqueLocator affiche les objets du plus proche au plus éloigné de votre domicile. Vous pouvez diminuer ou augmenter la distance maximale souhaitée et changer la limite de prix. Il est également possible d'afficher tous les objets de la région ou du département choisi.

Les avantages sont nombreux :

  • Trouver l'antiquité sur internet permet dans un premier de temps de voir les caractéristiques et photos de l'objet sans bouger de chez soi
  • Si l'objet vous intéresse, le tri par distance et le plan pour se rendre chez l'antiquaire permettent de faciliter votre déplacement
  • Il est toujours préférable de voir l'antiquité en réalité plutôt que de procéder à l'achat entièrement par internet
  • Le gage d'authenticité en voyant l'objet en réalité est plus fort
  • Vous pouvez également vous entretenir directement avec l'antiquaire avant votre achat
  • La visite chez le professionnel vous permet de découvrir de nouveaux objets, de chiner
  • Les délais et frais de livraison sont évités
  • L'antiquaire profitant du vecteur internet continue à travailler de manière traditionnelle et à rencontrer ses clients


Plus de 9 français sur 10 privilégient une recherche sur internet avant de finaliser leur achat au magasin. Une démarche particulièrement adaptée aux antiquités et objets d'art dont le gage d'authenticité et la confiance dans l'achat sont primordiaux.

Le bureau Louis XV

Le style Louis XV constitue une véritable révolution dans le domaine de la décoration intérieure. Aussi appelé Rocaille ou Rococo, il se développe essentiellement dans le deuxième quart du XVIIIe siècle.

Le bureau Louis XV reste aujourd'hui très populaire, tout particulièrement le bureau plat. C'est à l'époque un meuble de très grand prestige. Les courbes sont à l'honneur: plateau, ceintures et pieds galbés. Les coins sont arrondis. En marqueterie, il est plus particulièrement composé de variétés de palissandre: amarante... Le plateau est recouvert d'un maroquin et souvent encadré d'une lingotière. Les pieds galbés sont ornés de chutes de bronzes dorés ou naturels. Les bronzes et autres rocailles sont très présents sur le bureau Louis XV: chutes de feuilles d'acanthe, mascarons...

On rencontre également des bureaux en laque de Chine, moins courant.

Ce meuble est sujet à de nombreuses variations: il existe également le bureau à cylindre, bureau à dessus brisé, bonheur du jour...

La peinture à la Renaissance

Période d'essor humaniste et intellectuel, La Renaissance naît en Italie. Cette période est souvent considérée comme une référence dans le domaine de la peinture. La page du moyen-âge doit être tournée. Le renouveau pictoral commence à Florence.

La peinture comme toute forme d'art reflète son époque. La révolution des idées et de la science caractéristique de cette tranche d'histoire se traduit également dans cet art. Les peintres de cette époque sont de véritables penseurs.

C'est au cours de cette période que la peinture est portée à un très haut niveau avec un travail sur l'anatomie humaine, les proportions, la perspective... L'humain est mis en avant, on recherche la beauté, l'harmonie. Il y a aussi une reprise des scènes de l'antiquité ainsi que l'apparition décors riches, variés. Le religieux est mis de côté. Les effets de lumières et d'ombres sont à l'honneur et on note l'apparition de sujets profanes.

Concernant les techniques, les peintures sur bois sont de plus en plus nombreuses. Elles remplacent les peintures murales et fresques. le bois a aussi l'avantage d'être plus économique que la toile.

Le lustre

Eléments prépondérants d'une pièce, Les lustres étaient essentiellement utilisés dans les bâtiments prestigieux: théâtres, opéras, châteaux, églises...

Les premiers lustres datent de l'antiquité et étaient fabriqués en bois. Leur unique fonction était l'éclairage. Ils sont fabriqués en bois doré et en fer forgé, bronze et laiton par la suite.

Au XVIIIe siècle, avec la baisse des coûts de fabrication des objets en cristal, ces luminaires sont agrémentés de nombreuses pendeloques. Les lustres atteignent leur apogée durant ce siècle des lumières: les tailles deviennent très importantes, les luminaires présentent parfois 10 bras de lumières. Ils allient finesse de la taille et qualité d'exécution. Ces lustres baroques restent très populaires de nos jours.

Au XIXe, les lustres les plus célèbres sont les lustres à pampilles.

La commode, incontournable du mobilier ancien

L'apparition de la commode est communément admise à la fin du XVIIe siècle. Là aussi, à l'origine c'est un simple coffre auquel on ajoutera par la suite ses tiroirs.

Avec comme point commun une rangée de tiroirs en façade, les commodes qui connaissent un fort essor au XVIIIe siècle présentent pourtant une multitude de différences qui permettent aujourd'hui d'en trouver à coup sûr une correspondant à vos goûts et au décor d'intérieur souhaité.

Les commodes Louis XIV sont sobres et présentent des formes classiques, solennelles. D'aspect plutôt droit, elle peut être en bois massif ou bien réalisée de marquèterie. Disposant parfois d'un léger galbe en façade, elle marque par sa simplicité et sobriété.

Puis, sous l'époque de la Régence, de nouvelles formes apparaissent pour les commodes, contrastant avec la simplicité de leurs ascendants. La forme sauteuse se caractérisant par la présence de seulement deux tiroirs et la forme tombeau (présentant 3 côtes galbés) apparaissent. Se garnissant de bronzes dorés, elle annonce la venue de la fameuse commode Louis XV, toujours très appréciée de nos jours. Cette dernière devient vite un incontournable des intérieurs riches, le galbe est élégant, les formes harmonieuses, la pièce de mobilier est une décoration luxueuse. Les placages de marqueterie dont elle est composée sont principalement des variétés de palissandre (bois de rose, de violette...). Les bronzes naturels ou dorés sont finement ciselés et prennent parfois un volume très important de la commode. Par la suite les commodes régionales font leur apparition, en bois massif: noyer, chêne, merisier... les bronzes sont plus discrets et la simplicité de leur essence est alliée à l'originalité de leurs courbes. On rencontre notamment les formes "arbalètes" qui consiste en la présence d'un ou plusieurs ressauts en façade.

A la fin du XVIIIe siècle, les commodes adoptent des lignes plus droites. Sous le règne de Louis XVI, le bois d'acajou est largement utilisé pour leur conception. La ligne de ces pièces de mobilier apparaît moderne encore aujourd'hui et se marie parfaitement avec des intérieurs contemporains. La style Empire vient ensuite, l'essence utilisée demeure l'acajou mais les commodes se munissent de colonnes, détachées ou non, et les bronzes font notamment référence à l'Egypte après les campagnes Napoléoniennes.

Au cours du XIXe siècle, le style Charles X orne les commodes bois clair et d'incrustations de marqueterie. Sous l'époque Louis-Philippe, les bois foncés seront privilégiés et cet incontournable du mobilier se démocratisera largement dans les intérieurs français.

Les miroirs anciens

Les premiers miroirs apparaissent près de la Mésopotamie, plus précisément en Iran.

Au Moyen-Âge, ils bénéficient d'un commerce florissant et sont fabriqués en étain.

La fabrication du miroir en verre (recouvert de mercure) est issu de la fameuse galerie Murano, vers le XVe siècle.

La France devient grande amatrice et productrice de miroirs sous Louis XIII. Puis, le règle de Louis XIV marque le commencement de la créativité des cadres, des formes originales et libres pour la décoration des demeures les plus prestigieuses.

Le XVIIIe siècle voit les styles Rococo et Rocaille influencer le fabrication de miroirs. Ceux-ci arborent des formes asymétriques, extravagantes, les cadres présentent des motifs abondants et finement ciselés (rinceaux, guirlandes...). Ces miroirs Louis XV et miroirs Régence sont désormais de tailles bien plus importantes. Très appréciés, leur côte est actuellement haute de par leur rareté et leur potentiel décoratif. Leur prix est bien sûr également influencé par l'état général, les restaurations et la provenance géographique (miroirs provençaux...).

Les miroirs Louis XVI sont plus simples, les formes des cadres en bois dorés sont rectilignes et les décorations épurées. Les rangs de perles sont les motifs caractéristiques de ces glaces de la fin du XVIIIe siècle

Les miroirs du XIXe siècle présentent les glaces Louis-Philippe d'une part, de forme simple: rectangulaire et angles supérieurs arrondis. D'autre part, les miroirs d'époque Napoléon III, reprenant souvent les styles Régence et Louis XV. Bien que plus courants que leurs homologues du XVIIIe siècle, ces derniers sont de très bonne qualité et sont un choix de goût pour toute décoration intérieure.

Le style Empire

Ce style couvre principalement la période de règne de Napoléon Bonaparte (1804 - 1815) mais il perdure après le règne et après la disparition de l'empereur.

Bien que dans la continuité du style Louis XVI concernant les essences utilisées et les formes choisies, le style Empire présente des caractéristiques propres notamment les thèmes de l'antiquité et de la mythologie grecque, égyptienne et romaine symbolisant la grandeur de l'Empire chère à Napoléon 1er.

Le mobilier Empire est volontairement homogène, le bois très largement utilisé en massif comme en placage est l'acajou. Les formes droites, rectilignes héritées du style Louis XVI sont utilisées, pas de moulures. La symétrie est de rigueur.

Les motifs décoratifs caractéristiques sont les chimères: Sphynx, sphinges, dragons... les motifs floraux notamment les fameuses palmettes présentent sous l'aspect de bronzes. Les cygnes, lions, aigles sont également utilisés. Les colonnes détachées ou non sont bien entendu un élément incontournable.

Certains meubles et objets sont très représentatifs du style Empire: le psyché par exemple en est une création (un grand miroir avec un socle lourd). Il en est de même pour le somno qui est une table de chevet cylindrique. On retrouve bien entendu du mobilier plus classique comme des bureaux Empire à colonnes, des consoles à Sphinges, des commodes, secrétaires...

Le courant des Antiquités " Vertes"

Les antiquités sont naturellement protectrices pour l'environnement. Fabriquées il ya plusieurs centaines d'années, leur production dégageait extrêmement peu de CO². Privilégier l'achat de mobilier ancien par rapport à du neuf permet de ne pas participer à la une nouvelle production qui est aujourd'hui bien plus émettrice de CO² et bien plus nuisible notamment via la déforestation. Le cycle de vie de l'objet est vertueux de sa production, à son entretien (peu de ressources naturelles utilisées) puis à sa fin de vie auprès du même propriétaire: la simple revente possible grâce à une conception de qualité permettant à la pièce de perdurer.

Des professionnels et associations mettent en valeur cette opportunité de protéger l'environnement offerte par les antiquités. L'association la plus célèbre est l'anglophone "Antiques are green".

Au delà de cet avantage indéniable découlant d'une forme de recyclage, les antiquités et la brocante permettent d'acquérir des pièces qui conserveront une certaine valeur (même sujette à fluctuations) tout au long de leur vie. Après plusieurs années, la pièce ancienne peut-être revendue ou bien gardée pour sa valeur patrimoniale, ce qui n'est vraiment pas le cas pour une pièce neuve qui sera en mauvais état bien plus rapidement et qui n'aura plus de réelle valeur au bout de quelques années.

Contact | CGU | CGV | Mentions Légales | A propos...
Le Blog