Blog

Les brocantes

D’après wikipédia qui fait autorité en la matière, brocante, la brocante est le commerce d’objets usagés. Par métonymie, le mot brocante désigne aussi les boutiques où se pratiquent ce genre de commerce ainsi que les foires populaires réservées aux professionnels et organisées le plus souvent lors des dimanches et jours fériés. La plus importante brocante de France avec près de 10 000 exposants a lieu chaque année dans le centre-ville de Lille pendant le premier week-end de septembre. Les brocantes ont généralement une origine historique et perpétuent une tradition locale. Les organisateurs de ces manifestations sont souvent des associations de loi 1901qui tirent une recette de la location des espaces. Ainsi, le mot brocante désigne aussi, outre le magasin du brocanteur, une manifestation publique où les acheteurs peuvent venir trouver des objets d’occasion, de collection ou des antiquités. Le phénomène des brocantes, des marchés aux puces et des vides greniers existe aussi dans d’autres pays européens comme la Belgique ou le Luxembourg.

Le corollaire de cet article consiste à s’interroger sur la différence entre un antiquaire et un brocanteur. La seule différence entre les deux professions tient à la notion juridique d’antiquités. En effet, le droit définit l’antiquité comme un objet de plus de cent ans d’âge. Le brocanteur vend des objets usagés, peu importe qu’ils aient ou pas 100 ans d’âge, tandis que l’antiquaire vend des antiquités d’au moins 100 ans d’âge. Pour le reste, rien ne distingue le brocanteur de l’antiquaire. Les deux professions sont considérées comme des activités de revente de biens mobiliers. Elles ont à ce titre des obligations juridiques comme l’inscription au registre du commerce ou la déclaration de statut d’auto-entrepreneur pour la personne exerçant cette profession , la déclaration en préfecture comme revendeur d’objets mobiliers, la tenue d’un registre de police mentionnant le nom des objets achetés et l’identité du vendeur, le respect du code de la consommation et du code general des impôts, le respect de la législation sociale. Les deux professions ont aussi des obligations vis-à-vis de leurs clients comme par exemple les garanties quant à la nature et la qualité de la chose vendue. Ces éléments montrent une professionnalisation du secteur visant à rassurer le consommateur sur ce qu’il achète et aussi à prévenir le risque d’abus et de fraudes en la matière.

Nous avons donc vu que l’on pouvait trouver des antiquités dans les marchés aux puces et dans les brocantes. Nous avons découvert le plus grand marché aux puces du monde qui est le marché aux puces de Saint Ouen et où l’on peut trouver des objets d’une variété importante. Il nous reste deux endroits à découvrir à savoir les vide greniers et les salles de ventes aux enchères. (Un élément important réside dans le fait que nous présentons ici uniquement les moyens légaux de se procurer des antiquités).

appdev