Blog

L’essentiel à savoir sur l’achat d’antiquités

Le marché d’antiquité est un secteur d’activité de plus en plus florissant. Datant de plusieurs siècles, les œuvres antiques sont recherchées à diverses fins. Pour les marchands, elles constituent une activité profitable. Elles font l’objet d’une quête pour plusieurs passionnés. Ces derniers en font collection ou les revendent au prix fort. Pour d’autres, il s’agit simplement d’objets luxueux de décoration ou d’un accessoire pour reproduire un décor. S’agissant d’œuvres anciennes et rares, comment s’en procurer ?

Achat d’antiquités : brocante ou vente aux enchères ?

En général, les œuvres de cette valeur ne sont généralement disponibles que dans des galeries spécifiques ou vendues lors des ventes aux enchères. Pour de telles opportunités, il faut guetter chaque affiche de vente des maisons d’enchères. Certaines personnes ont tout de même la chance de tomber sur des antiquités authentiques dans des brocantes. On en retrouve aussi quelquefois dans les marchés aux puces. Internet offre également des opportunités intéressantes. On y trouve quelques fois, des annonces laissées par des particuliers qui se décident à mettre en vente des antiquités. Les dates pour les ventes aux enchères à venir y sont également annoncées.

En ce qui concerne le paiement, légalement parlant, elle se fait en deux modalités. Pour un acheteur, la première modalité consiste à verser des arrhes ou à déposer un acompte avant la vente définitive. Il acquiert dès lors le statut de propriétaire de l’œuvre en question. La seconde modalité concerne les commissions aux intermédiaires. Selon qu’il soit question d’une opération entre particulier et marchand, ou entre marchands, les commissions seront dues, respectivement par l’un et l’autre. Par ailleurs, à défaut d’en acheter, il est possible de louer des antiquités. Plusieurs structures sont spécialisées dans la location de ces œuvres. Toutefois, avant de procéder à l’achat, il faut s’assurer de faire une affaire.

Les paramètres à vérifier avant l’achat

La plupart des passionnés d’antiquité sont en mesure de différencier une œuvre authentique d’une copie. C’est une capacité que plusieurs d’entre eux mettent du temps à développer. Néanmoins, il est possible pour tout amateur, d’identifier une bonne affaire. Pour ce faire, il suffit de prendre le temps de les évaluer en tenant compte de certains critères. Il s’agit essentiellement de l’état de l’objet, de la marque ou signature, de la rareté de l’œuvre en question et de son authenticité.

En effet, l’état de l’objet est un facteur qui détermine son prix de vente. Cependant, maintenir une antiquité en bon état requiert des travaux de restaurations. Un objet antique à vendre présente donc souvent des signes de restauration. En ce qui concerne la marque ou la signature, on en retrouve généralement sur les œuvres authentiques. C’est aussi un facteur qui influence la valeur financière de l’œuvre. Il en est de même pour le facteur rareté. Par ailleurs, à défaut de procéder soi-même à ces vérifications, il est possible de faire appel aux services d’un antiquaire. C’est d’ailleurs le moyen le plus sûr pour s’assurer d’avoir acheté une œuvre ancienne authentique. Pour qui sait s’y prendre, l’achat d’une antiquité peut être un investissement très rentable

appdev